Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Section 451 SFPQ

Section 451 SFPQ

Blog pour la promotion des services publics et pour de l'information générale sur notre section.


Truc bricolage #2 - Peinture et outillage

Publié par Exécutif Local sur 14 Mars 2017, 15:32pm

Lorsque le printemps arrive, on a souvent hâte de peinturer. Il est important d’utiliser le bon matériel pour obtenir le bon résultat.

Ayant travaillé dans le domaine de la quincaillerie et des matériaux de construction, on remarque que plusieurs gens s’improvisent sans consulter et se récolte très souvent à des résultats non souhaités. Il est important de connaitre certains trucs pour obtenir un beau résultat.

Le pinceau

Le choix d’un bon pinceau dépendant du choix de la peinture et de l’application est très important. La qualité de celui-ci doit être lavable, facile à manipuler et réutilisable.

On recommande l’utilisation d’un pinceau à soie naturel pour la peinture à l’huile tandis que pour la peinture à l’eau, un pinceau synthétique bien proportionné de fibre de nylon et de polyester facilitera l’usage. Il n’est pas recommandable de prendre un pinceau de soie naturelle pour peindre la peinture à l’eau. Absorbant l’eau contenue dans la peinture, le résultat occasionnera la séparation du mélange, des rayures sur la surface peinte. On a l’impression que le pinceau est difficile à manipuler.

On recommande le pinceau à 100% nylon pour les surfaces rugueuses comme le gypse neuf non peint, le béton, etc. . L’usure sera plus longue du à ses fibres durables.

Pour la largeur des pinceaux, on recommande de 15 à 50 mm pour un pinceau angulaire pour faire le découpage de précision.

Tandis que ceux de 65 à 100 mm serviront pour les grandes surfaces.

En passant, un pinceau de qualité ne perdra pas ses soies, la pièce de métal unissant les soies au manche doit être fabriquée d’un métal qui ne rouille pas soit en acier inoxydable ou cuivre.

Le cadre du rouleau

Il y a 2 types de cadres du rouleau, le premier type, avec des montures minces d’un diamètre de ¼"Ø (3 mm Ø) ou ⅛"Ø (6 mm Ø) correspondant dans des ensembles bon marché et des montures de ⅜"Ø (10 mm Ø) beaucoup plus rigides. La différence, le cadre du rouleau étant moins rigide avec une monture mince n’aura pas la pression uniforme. La monture rigide évite le risque de se déformer lorsqu’on peindra un mur ou un plafond évitant un fini imparfait surtout sur des grandes surfaces.

Le manchon

Les 3 types de manchons les plus utilisés :

  • Le manchon polyester et coton est le plus utilisé avec la peinture à l’huile et à l’eau;
  • Le manchon laine de mouton pour la peinture époxy ou un verni ;
  • Le manchon en microfibre ou en mousse pour les surfaces très lisses comme des portes ou des meubles.

Le choix de l’épaisseur du rouleau se résume comme suit :

  • 6 à 8 mm, pour des surfaces lisses comme des portes et des meubles;
  • 13 à 15 mm, pour les travaux les plus courants comme les murs et les plafonds de gypse;
  • 30 mm, pour les surfaces très rugueuses et poreuses comme le béton et la brique.

En résumé, plus le manchon est épais, plus il sera chargé de peinture. Important, s’assurer d’exercer une pression égale sur le rouleau qui donnera un plus beau finie et de façon uniforme.

Les accessoires

  • Pour le découpage, utilisez les rubans à masquer vert ou bleu collant très peu et ne risque pas d’abîmer la surface masquée.

Il existe aussi le ruban ciré qui n’a pas de colle et colle très peu, on l’utilise lors d’application d’une deuxième couleur sur une surface fraichement peinte pour une avoir une ligne de démarcation de couleur différente;

  • Le bac à peinture, de préférence en plastique, il ne rouille pas et se nettoie plus facilement avec de la peinture à l’eau. On peut utiliser des doublures jetables pour éviter le nettoyage, surtout avec de la peinture à l’huile;

L’essoreuse à rouleaux et à pinceaux, la force centrifuge permettra de bien les vider de la peinture et de l’eau;

La rallonge ordinaire ou télescopique au bout du rouleau, pour atteindre tous les endroits en hauteur, de peindre uniforme et plus sécuritaire que d’utiliser l’escabeau;

Il existe aussi des outils multifonctionnels pouvant servir de grattoir, de tournevis et autres.

Le choix des finis pour la peinture

Il n’est pas toujours évident en fonction de la pièce et de la lumière ambiante et des imperfections, voici les 6 différents finis les plus connus :

 

  • Le fini mat absorbe uniformément la lumière ambiante, il camoufle bien les imperfections sur les murs et les plafonds qui nécessite peu d’entretien. Il se nettoie moins bien que les autres finis. La brillance est très minime de 0 à 5%;

 

  • Le fini satin est lavable, plus salissant, légèrement lustré et à faible reflet, il atténue les irrégularités des murs, pour les pièces telles que le salon et les chambres à coucher. La brillance est de 5 à 10%;

 

  • Le fini velours aussi appelé coquille d’œuf. Il est d’un beau fini sans reflet vu de face et légèrement réfléchissant vu en angle. Se nettoie facilement, pour les murs et les plafonds des pièces qui n’ont pas besoin de lavages fréquents, éviter de le nettoyer avec un détergent abrasif. La brillance est de 10 à 15%;

 

  • Le fini perle réfléchi un peu la lumière lorsqu’on le regarde de face et s’accentue vu en angle. Idéal pour les pièces telles que les passages ,les séjours et les chambres d’enfants. Très durable, l’un des plus populaires des choix de peinture. La brillance est de 15 à 20%;

 

  • Le fini semi-lustré aussi durable que le lustré, avec une brillance plus atténuée, demande plus d’attention lors de la pose. Pour les entretiens fréquents et résistants aux frottements, il est recommandé pour la cuisine, la salle de bain et les boiseries. La brillance est de 50 à 60%;

 

  • Le fini lustré réfléchit énormément la lumière. Il faut éviter les grandes surfaces très éclairées pour éviter les défauts, être particulier à l’application. Le fini est très lisse et très résistant et facile d’entretien. Comme le semi-lustré, il sera utilisé pour les endroits tels que la cuisine, la salle de bain et les boiseries. La brillance est considérable de 80%.

 

Bon peinturage!

Jean-Guy St-Louis

Commenter cet article

Jean 14/03/2017 23:44

Merci Jean-Guy, plusieurs conseils pratique !

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents